Analyse de la
compétitivité

Cette activité consiste à élaborer une vision conjointe et homogène sur les domaines de spécialisation existants sur chaque territoire des partenaires, afin de faciliter la sélection future des intérêts convergents.

Pour ce faire, il s’agit de compiler, résumer et analyser la compétitivité de chaque territoire (analyse des domaines de spécialisation), le rôle des Clusters, des agences de développement et des centres technologiques comme agents-clés de cette stratégie et relais auprès des entreprises.

S3 des régions

Les 3 régions étudiées répondent à différents degrés de développement de la stratégie RIS3.

Alors qu’en Euskadi on travaille déjà sur des projets concrets, la Navarre vient juste de présenter sa stratégie RIS3 (le 22 novembre 2016) sur la base du Plan MODERNA mais en l’actualisant.

En ce qui concerne l’Aquitaine, le débat portait sur une nouvelle RIS3 qui reflète la réforme territoriale menée en France et qui rassemble désormais les 3 anciennes régions de Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine dans la Nouvelle Aquitaine.

L’option retenue est finalement de conserver les 3 anciennes S3 et de voter en décembre 2016 un Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) qui synthétise l’ensemble de la politique économique du nouveau territoire de la Nouvelle Aquitaine.

TÉLÉCHARGER LES DOCUMENTS DE BASE :

Analyse Orkestra

En première analyse on constate que l’interprétation des concepts-clés de la RIS3 (les priorités verticales, les niches d’opportunité, les axes transversaux, ou encore les processus de découverte entrepreneuriale) est différente d’une région à l’autre.

Ainsi, la spécificité des priorités verticales en Euskadi est plus large que celle qui a été proposée par l’Aquitaine (plus centrée sur des projets concrets). La manière d’approcher des niches d’opportunité en Euskadi (ils misent plus sur des secteurs nouveaux) est différente de celle de la Navarre (qui propose les mêmes secteurs pour ce qui est des priorités verticales et des niches d’opportunité). De la même façon, les nuances et la définition ouverte proposée par l’Europe pour la découverte entrepreneuriale, fait que chaque territoire propose des approches et une portée différente pour ce processus. Enfin, l’implication des clusters dans la stratégie RIS3 dépend à son tour de la délimitation du propre concept par chacune des trois régions.

L’enjeu de ces stratégies est de maintenir actif le processus de découverte entrepreneuriale. Celui-ci doit rester ouvert et flexible de façon à pouvoir intégrer les nouvelles opportunités détectées.

Cela est toutefois incompatible avec l’action publique qui a besoin de programmes et de budgets pour ordonner son action. Ce problème ne peut être appréhendé que par la mise à jour des plans d’action initialement prévus.

Enfin, on notera que la quadruple hélice induit de facto l’implication de la société civile dans l’implémentation de la RIS3. Hors, si le gouvernement régional, les universités et les entreprises semblent intégrer l’importance d’évoluer vers des stratégies d’innovation RIS3, la société, quant à elle, paraît rester étrangère à ce type de stratégies territoriales.

TÉLÉCHARGER LE RÉSULTAT DE L’ANALYSE :